ecole3

Il y avait les petites chaises biens ordonnées autour des petites tables, les petits papiers colorés, les gros feutres dans des pots décorés et puis les odeurs des encres bleues turquoises qui flottaient...

Certains petits pleuraient déjà, les coeurs lourds de devoir quitter les bonnes odeurs  de leurs mamans. Ce n'était que pour quelques heures mais ça ils ne le croyaient pas.

C'est à trois qu'ils étaient entrés dans la jolie classe, la demoiselle joliment vêtue. Le parquet avait grincé, Madame lutine n'avait pu s'empecher de penser qu'il en avait vu défiler des enfants apeurés. La demoiselle avait reconnue son amie, elle avait laché la grosse main de son papa et était partie...les laissant seuls, un peu plus grands, un peu plus vieux aussi...

Elle ne s'était pas retournée...Tant pis, ils ne lui en voulaient pas. Ils étaient trop contents de la voir prendre son chemin, celui qui est le sien...

ecole2 ecole1