brioche3

Les fins de  journées s'annoncaient toujours avec la même envie, se refugier dans la cuisine, allumer la radio pour ne pas couper le fil avec le monde, ouvrir un des nombreux livres et choisir. Choisir une recette, juste une, une sucrée ou une salée , cela dependait de son humeur. Besoin d'un peu de reconfort et là voila qui se lancait dans le tout doux, le tout chocolat, envie d'ailleurs et là voila qui ouvrait le livre de cuisine de la famille celui que sa mère lui avait donné, celui qu'elle tenait elle même de sa mère, livre rapiécé, raccomodé, ou les ecritures se melaient, celui qui un jour reviendrait a mlle lutine, celui qui renfermait les meilleurs recettes, le couscous, le tajine aux citrons confits et olives, les gateaux aux amandes et puis la brioche. Celle ci c'est mme lutine qui l'avait écrite de sa plus jolie écriture de gauchère. 2 verres de farine, 1 cuillère à soupe de sucre, une cuillère à café de levure de boulanger, 3 cuillères à soupe de lait en poudre, un trait de fleur d'oranger, un peu de sel, 180ml d'eau tiède et puis le petrissage à mains nues. 30g de beurre et la tête qui se vide au fur et a mesure que la pate prend forme...ne plus penser, tourner, retourner et  sentir la chaleur monter, dans les bras, dans la pate. C'est mieux qu'un cours de yoga pour mme lutine. Elle fait reposer, elle guette, si la pate venait a ne pas monter se serait presque tragique pour elle. Le temoin de quelque chose qu'elle ne fait pas bien...Un manquement dans ce qu'elle est...Heureusement qu'elle n'est pas Chef, sa vie serait un enfer !

En attendant pendant qu'elle écrivait son petit billet, la pate a bien levée, un petit coup de rouleau, elle ressemble a une pate a tarte, on la roule comme un gateau roulé, on laisse gonfler encore, il faut que la brioche soit aérienne comme une nuage, comme le nuage de lait qu'elle mettra dessus pour qu'elle soit joliment dorée. Et hop elle l'enfourne. Tout doucement elle referme la porte du four, il ne faudrait pas que tout le travail retombe comme un soufflé ! 200° pendant 5 mn et puis 180° pendant 20 mn cela devrait suffire...pour faire un delice de douceur et de tendresse...

brioche1